Le tank qui fait son oeuvre


« Girls und Panzer der Film », panzer forts !

girl_und_panzer

A l’oeil profane et méfiant, l’univers de « Girls und Panzer der Film » ne fera pas que dépasser les limites de son seuil de tolérance, il les explosera dans un grand éclat de rire et sur une musique qui pète. Prenant la suite d’une série qui affirmait sans rire que l’apprentissage de l’art du tank servait à développer sa féminité et qui détruisait dans l’allégresse des villages entiers pour des matchs de tanks entre lycéennes, le film ne trahit pas ses origines, mieux il les assume à 2000%. On y retrouve donc nos équipes de lycéennes, adorablement drôles dans leurs caractères caricaturales respectifs et aux personnalités internationales, aux prises avec un nouvelle ennemi qui va décider qu..oh et puis vous savez quoi ?

L’histoire, on s’en branle car ce n’est vraiment pas le propos. ici. Mater ce film revient d’ailleurs à accepter que tout cela ne soit qu’une excuse et, même si on ne peut être qu’agréablement surpris par le sérieux accordé aux rares moments émouvants, le film sait avant tout se concentrer sur ce qu’il a de mieux à offrir : du fun, du fun et encore du FUN. A noter que même si il est tout de même plus agréable de déjà connaître les personnages et l’histoire pour éviter d’être perdu, cela n’est nullement obligatoire pour apprécier le film.

Car oui « Girls und Panzer » est avant tout une gigantesque comédie où l’écriture comme la réalisation semble être en roue libre totale ce qui donne un résultat profondément jouissifs. On se retrouve alors devant des scènes et des situations fantastiquement grotesques à la pelle dont la seule raison d’exister semble d’être devoir conquérir le monde par le fun. Un matage en petit groupe est d’ailleurs chaudement recommandé pour profiter à fond de ce broyage de cerveau où tout semble possible du moment que c’est drôle ou équipe voire si possible les deux à la fois.

Un film fait par des gens à chars nés.

vh4688
Envole moi !

Les personnages ne sont pas en reste avec un nombre d’héroïnes tellement élevé qu’il semble difficile pour quiconque de ne pas y trouver son compte. D’autant que la présence des différentes équipes à l’écran est bien équilibrée et que le niveau global de « mignonitude » atteint des sommets. Et si l’idée de passer plusieurs dizaines de minutes à regarder de la bataille de tanks vous fait peur, sachez que là aussi le film a largement préféré le fun au sérieux, le gag à la stratégie.

Insistons bien là-dessus, ce film ne se contente pas d’être une simple comédie au concept rigolo : les personnes derrière ce petit bijou d’humour absurde se sont véritablement lâchés pour offrir un spectacle qui ne s’arrête jamais et qui vient sans cesse titiller ce que le débile peut offrir de plus jouissif. Que ce soit dans l’accumulation de gags dans cette ressources inépuisable que sont les clichés sur les différentes nationalités, les attitudes et remarques profondément débiles et/ou hilarantes de bons nombres de filles ou les multiples moments où le wtf prend les commandes juste pour se marrer, le film n’est jamais pris en défaut de fainéantise et la seule pauvreté à noter est scénaristique et encore l’est-elle pour les besoins de l’exercice.

« Girls und Panzer der Film » ne sera jamais un chef d’œuvre, ce n’est d’ailleurs pas ce qu’on lui demande, et il réclame pour pouvoir pleinement apprécier son visionnage d’avoir un minimum d’ouverture d’esprit pour ce délire purement otaku. Mais pour peu qu’on accepte de se laisser emporter, on s’aperçoit alors qu’on a là affaire à de véritables gamins qui jouent extrêmement bien aux idiots mais qui s’applique énormément pour assurer de façon sérieuse ce job qui les fait tant kiffer. (Un peu comme Forum Thalie en convention #autopromohonteuse) Écrasant surtout le bon goût et le sérieux sur son passage, « Girls und Panzer der Film » est une expérience fabuleuse de visionnage, un excellent moment à passer entre potes pour oublier un peu tous les soucis de la vie, une œuvre qui a su trouver les moyens de se lâcher complètement pour nous faire rire. Ca n’a pas l’air de grand-chose mais ça fait un bien immense.

Laisser un commentaire