Sous les briques, la plage


« Lego, la Grande Aventure », l’imagination au pouvoir !

Une de mes scènes préférés de « Ratatouille » est lorsqu’à la toute fin du film le critique Anton Ego se retourne vers le rat en cuisine et lui lance « Surprenez-moi ! ». La licence Lego est un petit peu comme ça, on a lancé les jeux vidéo en se disant « Bon ok, vous avez la licence Lego, montrez-moi ce que vous pouvez en faire en gameplay ! ». Et ce fut franchement sympa. A tel point que la franchise donna un nombre énorme de jeux différents sur plein de plate-forme. Pour le film, on fait face là à un nouveau défi et notamment celui d’une scénarisation beaucoup plus poussé pour convenir au format cinéma. Or sur ce point , en terme de background, la licence Lego est énorme et vide à la fois. Énorme parce qu’on ne compte plus la quantité d’éditions de Lego existantes et vide car le principe même des Lego est la feuille blanche (fin le tapis pour les clipser quoi). On a donc filé les jouets à Phil Lord et Chris Miller, déjà responsables de 2 tempêtes de boulette géantes, et en entrant dans la salle on prie bien fort pour qu’ils aient réussi à trouver quelque chose. C’est le cas.

Continuer la lecture de « « Lego, la Grande Aventure », l’imagination au pouvoir ! »

Louptsuba & friends !


« Les enfants loups, Ame & Yuki », que des loups anges

PNG - 388 ko

Difficile en entrant dans la salle de cinéma de savoir à quoi s’attendre. Certes, on connaît déjà Mamoru Hosoda pour la délicieusement agitée Traversée du Temps ou les plus faussement sages Summer Wars mais rien dans ces 2 films, rien au moment où j’entre dans l’un des trop rares cinémas qui diffusent le film, rien donc ne peut me préparer à la baffe que s’apprêtait à m’infliger « Les Enfants Loups, Ame et Yuki ». Au premier abord, le scénario semble simpliste : l’enfance de 2 enfants loups et de leur mère à la campagne. Mais très vite, on s’apercevra que pour ce film la simplicité peut cacher énormément de choses. Mais ne commençons pas à épuiser tout de suite la longue liste des qualités et passons plutôt au contexte. Attention texte avec pas mal de « je » dedans.

Continuer la lecture de « « Les enfants loups, Ame & Yuki », que des loups anges »